Walvis Bay

Walvis bay

Walvisbaai ou Walfish Bay , plus connue sur le nom de Walvis Bay (« la baie de la baleine ») est une enclave de Namibie située à l’ouest du pays, à moins de 350 km à l’est de Windhoek, sur l’océan Atlantique. Elle compte près de 25 000 habitants. L’économie du territoire, qui fut administré par l’Afrique du Sud jusqu’en 1994, est fondée principalement sur l’activité de son port de pêche et de commerce.

Walvis Bay, centre portuaire de la Namibie

Walvis Bay recouvre un territoire désertique de 1 124 km2 sur le littoral namibien, à la latitude de Windhoek. Le courant froid de Benguela, qui maintient des températures basses (la moyenne annuelle à Walvis Bay n’excède pas 17 °C) et une faible pluviométrie (10 mm / an), est en revanche favorable au foisonnement des poissons (sardines et anchois notamment). Port de pêche prospère, Walvis Bay, relié par chemin de fer à Windhoek et Tsumeb, est également un port commercial actif, constituant le seul débouché maritime pour les minerais extraits dans la région du Brandberg et l’uranium de la mine de Rössing, située à 65 km au nord-est. Des industries associées à la pêche — entreprises de salaison et conserveries — se sont également développées dans la ville.

L’abri naturel qu’offre la baie est, au début du xixe siècle, fréquenté par les pêcheurs de baleines britanniques. Le port qu’ils y fondent est annexé à la Couronne britannique en 1878. Lorsqu’en 1884 l’Allemagne établit un protectorat sur le Sud-Ouest africain, Walvis Bay demeure une enclave britannique, qui devient partie intégrante de l’Union sud-africaine en 1910. Après 1922, le territoire est administré dans le cadre du mandat sud-africain sur l’ancien Sud-Ouest africain allemand, avant de revenir sous la tutelle directe de l’Afrique du Sud. Dans les années 1960, cette situation voit l’émergence de la revendication de la SWAPO (Organisation des peuples du Sud-Ouest africain) pour le rattachement de Walvis Bay à une Namibie indépendante.

Walvis bay - photo aérienne
Walvis bay – photo aérienne

La question de Walvis Bay est l’une des pierres d’achoppement des négociations sur le devenir de la Namibie. Car, pour l’Afrique du Sud, l’enclave a une grande importance stratégique, face aux pays de la « ligne de front » hostiles au régime de l’apartheid. Une base navale et une base aérienne y sont établies. Malgré une résolution des Nations unies, incluant Walvis Bay au territoire namibien dès 1978, le port n’a été rétrocédé à la Namibie qu’en 1994, soit quatre ans après l’indépendance namibienne.

Recherche - Image -namibie carte du monde - ville de walvis -

Check Also

La Tunisie

La Tunisie

      Le protectorat français En 1830, la France conquiert et annexe l’Algérie. En …