Accueil / Art Du Voyage / Tourisme équestre

Tourisme équestre

Au rythme d’un âne de bât ou d’un cheval tractant une roulotte : Le tourisme attelé fait l’éloge de la lenteur ! Vitesse de croisière : 5 km/h. Marcher en faisant porter son bagage par un âne ou en tenant les guides d’un cheval attelé promet une randonnée champêtre rêveuse, à partager en famille

Anes, roulottes, tourisme attelé ou équestre

Un animal docile et bien rôdé à l’exercice, le tourisme attelé c’est aussi une séance de conseils pratiques, un carnet de route bien préparé par un professionnel, et vous voilà partis ! Tranquillement, patiemment… Les profanes peuvent se lancer sur les chemins de campagne avec une seule appréhension en début de parcours : tomber sur un âne têtu (réputation pas si fausse) ou mal se débrouiller avec le montage matinal des brancards pour le cheval de « trait ».

Mais la bonne tactique s’apprend vite. On n’essaye pas de tirer un âne s’il refuse d’avancer, on le pousse ! On n’oublie pas la ration d’avoine complémentaire pour son cheval à l’étape, même s’il se régale de touffes d’herbe tout le long du parcours !

A l’évidence, les enfants adorent la formule. Les plus petits pourront chevaucher l’âne (attention, le bât – bien équilibré – ne doit pas dépasser 40 kg au total) en cas de fatigue momentanée. Et les jeunes ados apprendront à s’occuper d’un animal, une façon ludique de prendre des responsabilités. Mais les parents trouveront leur compte aussi en se baladant de village en village, du Périgord à la Haute Provence et au Cotentin, de manière très… reposante !

tourisme attelé
tourisme attelé

L’âne de bât pour un tourisme nature

Compagnon essentiel du paysan, berger ou colporteur d’autrefois, l’âne fait aussi partie de notre patrimoine culturel : il inspira un célèbre conte à Charles Perrault (Peau d’âne), des fables à Jean de la Fontaine et même un poème à Victor Hugo ! Et le romancier baroudeur Robert-Louis Stevenson lui a donné ses lettres de noblesse au XIX ème siècle en traversant les Cévennes avec un fidèle compagnon à grandes oreilles. Dédaigné un temps, l’âne retrouve donc peu à peu sa place : renouveau des races régionales (normande, berrichonne, savoyarde…) et des traditionnelles foires aux ânes et mulets, dynamisme des associations de passionnés et des éleveurs.

Quant aux âniers professionnels, ils sont une bonne cinquantaine – partout en France – à proposer la location d’un âne de bât. Chacun d’eux vous rassure sur votre capacité d’autonomie, en vous donnant les bonnes consignes (ne jamais crier ou courir après l’animal s’il se rebiffe mais l’amadouer et l’appâter pour le faire revenir dans le droit chemin !). Et en vous procurant une carte du parcours, en réservant les étapes (auberge ou gîte avec pré clôturé).

A noter : possibilité de randonnée version « exotique » avec le Lama des Andes (qui a ses humeurs aussi !) Prévoir un tarif sensiblement supérieur.

tourisme-en-roulotte
tourisme-en-roulotte

Tourisme en roulotte ou chariot bâché

Avec 60 000 licenciés revendiqués et un million de pratiquants occasionnels, le tourisme équestre s’impose comme un style de tourisme doux. Il a conquis également son public, version roulotte ou chariot. Pour preuve, la profusion des centres équestres (pour la location des montures) et des relais équestres avec enclos ou box (pour l’accueil à l’étape). Le catalogue national (payant) recense plus de 2000 adresses qualifiées, couvrant absolument tout l’hexagone, du Morvan à la Vendée, de la Gascogne à la Franche-Comté…

Le chariot bâché

Emblème du western ou -plus proche de nous – de la transhumance provençale « à l’ancienne », le chariot permet d’emporter toutes ses provisions et sa tente pour les étapes (terrain de camping classique, camping à la ferme, camping sauvage… si la réglementation locale le permet : bien vérifier au préalable). Possibilité de dormir « rustiquement » dans le chariot lui-même… ou de préférer l’attrait douillet d’une vraie chambre d’hôte.

La roulotte

La cabane en bois sur roues, « mode gitane », correspond grossièrement au volume et au confort d’une caravane ( glacière et plaque de cuisine au gaz, évier avec réserve d’eau). Un charme convaincant pour une famille de 4-5 membres, pour un tarif de l’ordre de 200 € les 2 jours, voire jusqu’à 400 ou 550 € les 5 jours de voyage serein et en toute autonomie, sans craindre les caprices de la météo.

Recherche - Image -parcours tour de france 2016 - tour de france carte 2016 - parcours du tour de france 2016 - parcours tour de france 2016 carte - trajet tour de france 2016 - le tracé du tour de france 2016 -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *