Accueil / Graphisme / Packaging / Winter 1972 – Cornelia Hess – Adrian Merz

Winter 1972 – Cornelia Hess – Adrian Merz

Coup de cœur pour le parfum “Winter 1972″ du projet “Il était une fois…” des étudiants Cornelia Hess et Adrian Merz de Berne.

Winter 1972
Winter 1972

“Winter 1972″ évoque les souvenirs de cet hiver : nouvelle neige, mitaines de laine tricotées couvertes de gel, odeurs de la forêt et de la terre.

Au dos de l’affiche, les souvenirs personnels de différentes personnes lors de cet hiver 1972.

Les post-its représentent les fragments de souvenirs, des histoires et des notes de l’hiver 1972.
Un très beau rendu.

Cornelia Hess - Adrian Merz
Cornelia Hess – Adrian Merz

Histoire de Winter 1972

Christopher Brosius 1994.

Je me souviens, un Décembre quand je étais beaucoup plus jeune, assis seul la nuit dans un champ. Il n’y avait pas de traces dans la neige fraîches autres que les miennes et pas de son excepté mon propre souffle. Parfois, j’entendais un claquement de brindille dans la pinède qui bordait le terrain. L’air était parfaitement clair et rien n’était visible à l’exception du petit nuage de mon propre souffle entre moi et les étoiles infinies.

Tous étaient visibles, silencieusement mousseux contre le bleu infini de l’espace. Je me souviens de rien dans ma vie si belle que la vue du ciel cette nuit d’hiver. Je me souviens clairement de l’odeur de l’air en hiver. Ce n’était pas du tout une odeur de pin et n’avait rien à voir avec la cannelle ou d’épices. C’était l’odeur congelée de la neige et des étoiles d’argent frais.

C’est un parfum qui a parlé à mon jeune cerveau. C’était l’odeur du printemps endormie sous la neige. L’hiver est encore comme ça pour moi. C’est un temps pour se reposer, un temps pour se rappeler et regarder en avant. L’hiver est un moment de calme pour regarder les étoiles et avoir de l’espoir.

En cherchant un peu, j’ai pu me rendre compte que leur travail était inspiré de “I Hate Perfume” créé par l’artiste olfactif CB.

I hate perfume - CB
I hate perfume – CB

“L’été dans la cuisine”, “A la plage en 1966″, “Souvenir d’enfance”, …où chacune des odeurs est accompagnée d’une Secret Story, tentant de décrire la raison d’être de ces parfums.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *