Accueil / Graphisme / Cha – Ma vie est une bande dessinée

Cha – Ma vie est une bande dessinée

Chabd

Le blog de Cha, Ma vie est une bande dessinée, regorge de saynètes sur sa vie. Un Blog décalé et énervé, qui mélange illustrations et vidéos punk, un blog qui ressemble à son auteur au caractère bien trempé.

chabd-bd1

chabd et la cigarette electronique
chabd et la cigarette electronique

Au départ, c’est une communauté de bloggeurs gribouilleurs assez importante qui diffusent ainsi régulièrement sur leur blog personnel leurs illustrations et BD sous forme de post. Excellent moyen pour eux de se faire connaître, d’exprimer leur créativité et de communiquer celle-ci à des millions de visiteurs potentiels. Comment ils faisaient Hergé et autre Goscinny… ?

moi09a

L’excellent blog de CHA raconte avec humour sa vie de merde, ses délires de soirées souvent arrosées, ses aventures dans les festivals rocks, ses tendances hystériques et suicidaires etc… le tout dans un style graphique très expressif, très “Psikopat” – elle y publie d’ailleurs plusieurs séries d’autofiction -, rebelle et “Punk attitude” à l’image de sa bio personnel :

Cha est née en l’an de grâce 1982 après Jésus Christ alors qu’elle n’avait rien demandé à personne et grandit à la campagne dans la très antipathique région orléanaise. Fille unique, elle commence très tôt à dessiner parce que sinon elle se fait chier. Au collège, sa maman, fière de voir sa progéniture exercer une activité artistique, l’inscrit aux cours des beaux-arts. Mais Cha ça lui casse un peu les couilles qu’on lui fasse dessiner des arbres et faire des nuances de gris à la gouache alors elle laisse tomber au bout de deux ans. En plus, elle est pas sociable et elle déteste tout le monde, et pis t’façon le dessin c’est nul et ça sert à rien. Mais force lui est de constater, après une vague tentative de cursus universitaire en psychologie, qu’elle n’est bonne à rien d’autre. C’est en 2001 qu’elle rencontre à Tours, malgrè son degré de sociabilisation quasi nul, ces idiots de l’atelier Pop et intègre l’équipe du fanzine Zéro5. Forte de ses nouvelles connaissances, Cha abandonne définitivement ses études pour se consacrer à la bédé. Elle accumule les boulots chiants (pionne, caissière, femme de ménage, vendeuse…) avant de trouver son premier boulot de dessineuse dans un magazine pour enfant en 2003. La même année, elle intègre l’équipe de Disney Hachette Presse pour le magazine Winnie Jeux, et signe son premier contrat éditorial avec Delcourt, Pour Helpie. En 2004, Cha rencontre Chester qui l’enrôle dans la secte rock’n’roll du fanzine MyWay et la prend sous son aile en l’emmenant partout où c’est bien d’être. Elle débute en même temps grâce à Thierry Tinlot une collaboration avec Mélaka et Laurel pour la rubrique 33, rue Carambole dans le magazine Spirou. Enfin, en 2005, ragaillardie par le succés de son blog, Cha lance une série d’auto-fiction dans le mensuel Psikopat : Les aventures de moi, et ses dessins commencent l’invasion textile chez Le Goéland. To be continued… Ou pas.

moi09b

One comment

  1. Soudain j’ai vu passer les oies sauvages ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *