Accueil / Art / Installation / Pixelator par Jason Eppink

Pixelator par Jason Eppink

Jason Eppink - Pixelator

Devant la surcharge des messages publicitaires des panneaux digitaux de la ville de New York , un collectif a décidé de subvertir ces surfaces d’affichage. A l’aide de moyen artisanaux, Pixelator recouvre ces écrans vidéos pour créer une oeuvre autogénérative et “accidentelle”, nourrie par la lumière du message initial. Depuis 2003, le MTA (Autorité de New York Metropolitan Transit) a mis à disposition à des fins d’exposition 80 écrans LED situées à l’entrée de métro à travers New York City. Malheureusement, le coût élevé de présenter (environ $ 274 000 par mois par écran ) empêche la plupart des artistes d’avoir accès à ces installations.

Alors que les efforts de la MTA pour créer plus de possibilités pour l’exposition d’art vidéo dans les espaces publics doit être félicité, les oeuvres choisies restent totalement fixés sur les marchandises commerciales et des événements de conglomérat de médias, un choix à courte vue de conservation qui ignore malheureusement le plein potentiel de ces espaces d’exposition prometteurs .

La poésie de cette installation de guérilla artistique se veut également un moyen d’accès plus facile aux surfaces d’exposition dédiées aux artistes, dont les prix sont exorbitants à New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *