Parc naturel régional du Haut-Languedoc

parc-du-haut-languedoc

À l’intérêt d’un cadre naturel contrasté et d’une grande variété du parc naturel régional du Haut-Languedoc s’ajoute l’attrait d’un patrimoine hérité d’un long passé préhistorique et historique.

Tourisme dans le parc du Haut Languedoc

Le parc du Haut Languedoc présente de nombreux vestiges néolithiques, des villages médiévaux, des marques des luttes religieuses et des reliques industrielles des XVIIIe et XIXe siècles auxquels s’ajoutent les aménagements hydrauliques du XXe siècle.

Le parc naturel du Haut-Languedoc est né de deux initiatives prises séparément: une association constituée en 1958 pour la préservation du massif du Caroux, et un projet élaboré en 1965 pour la protection et la valorisation du massif du Sidobre et de la Montagne Noire. Après fusion des deux projets en 1968 et la mise au point de la charte constitutive, il a été créé officiellement en 1973.

Le parc naturel régional du Haut-Languedoc s’étend sur 145 000 hectares répartis entre les départements du Tarn et de l’Hérault. C’est essentiellement un bastion de plateaux et de montagnes moyennes, culminant à plus de 1 000 mètres dans leurs parties les plus hautes, qui dominent à l’ouest les plaines du Castrais et à l’est celles du Bas-Languedoc.

Le parc régional est géré par un syndicat mixte où sont représentés les deux départements du Tarn et de l’Hérault, les organismes consulaires et les 70 communes signataires de la charte. L’objectif des signataires est la valorisation des ressources locales et la sauvegarde du patrimoine naturel et humain en conciliant économie et environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.