Beethoven

Il y a 189 ans aujourd’hui, décédait le compositeur allemand Ludwig van Beethoven. C’est arrivé le 26 mars 1827.

Ludwig van Beethoven - enfant
Ludwig van Beethoven – enfant

Ephéméride du 26 mars 2016 : Beethoven

Compositeur allemand Beethoven (1770-1827)  né d’un père musicien au service des princes-évêques.

Ludwig van Beethoven fait preuve d’un talent précoce. Ses premiers professeurs et modèles musicaux sont G. van den Eeden, Tobias Friedrich Feiffer et Franz Rovantini. Beethoven donne son premier concert à Cologne en 1778, à l’âge de 8 ans. A 12 ans, il remplace son professeur Christian Gottlob Neefe à l’orgue de la chapelle de cour de Bonn. Neefe l’initiera notamment à l’oeuvre de Bach le Clavecin tempéré et exercera une grande influence sur lui.

Il est envoyé à Vienne en 1787, où il sera l’élève de Mozart, mais revient précipitamment du fait de la maladie de sa mère. Il repart à Vienne en 1790 et étudie avec Joseph Haydn, le maître du contrepoint. Cet enseignement lui semblant cependant insuffisant au vu de sa propre évolution musicale, il prendra également des cours auprès de Johann Schenk et Antonio Salieri, avec lequel il étudiera la musique vocale italienne. Il reçoit par ailleurs les enseignements d’Emanuel Aloys Förster, primordiaux pour la musique de chambre, et à partir de 1794 ceux de Johann Georg Albrechtsberger pour le contrepoint.

L’occupation de la Rhénanie par les troupes napoléoniennes le force à s’installer définitivement à Vienne, qu’il ne quittera plus. Beethoven donne des cours de musique pour survivre. Quelques mois après son arrivée, il est cependant reconnu par l’aristocratie, et le prince Kinsky, le prince Lobkowitz et l’archiduc Rodolphe lui accordent des pensions.

A partir de 1800, Beethoven devient sourd, sa maladie s’aggravant avec l’âge. Sa réputation n’en est pas affectée et les troisième, cinquième et sixième symphonies sont des triomphes. En 1810, la mort du seul grand amour de sa vie le plonge dans une dépression qui bride sa créativité. En 1815, à la mort de son frère Kaspar Carl, Beethoven essaie d’obtenir la garde de son neveu. En 1826, celui-ci tente de se suicider. Beethoven, gravement affecté, meurt en 1827.

Son oeuvre représente le sommet musical du XIXe siècle, jetant un pont entre les formes classiques et le romantisme. Beethoven, qui n’a composé qu’un seul opéra, Fidelio, a su faire la synthèse des courants musicaux de son époque tout en s’appropriant le répertoire ancien et a réussi à se démarquer de la production de masse de ses contemporains. Son influence sera considérable sur ses successeurs. Ses oeuvres instrumentales, et notamment ses neuf symphonies, font désormais partie du répertoire classique des grands orchestres. Un musée rassemblant instruments et manuscrits originaux lui a été consacré en 1996 à Bonn.

En 1999, on a découvert une oeuvre inédite de Beethoven, un quatuor à cordes composé en 1817.

Oeuvres principales de Ludwig van Beethoven

  • La 3e symphonie dite héroïque
  • La 5e symphonie
  • La 6e symphonie dite pastorale
  • Les 7e et 9e symphonies
  • Quelques ballets, comme Promethée
  • Des ouvertures, comme celle d’Egmont
  • Des concerti, comme le Concerto pour violon
  • Trente-deux sonates pour piano, comme la sonate Clair de lune
  • Dix sonates pour violon
  • Cinq sonates pour violoncelle
  • Seize quatuors à cordes, trios, septuor, octuor
  • Un opéra, Fidelio
  • Deux messes, dont Missa solemnis
  • Des oratorios, comme par exemple le Christ au mont des Oliviers
Recherche - Image -beethoven - beethoven symphonie 9 - image pianiste beethoven -