Accueil / Art Du Voyage / Ville / Montluçon et sa vallée

Montluçon et sa vallée

Montluçon

Située aux confins du Berry, du Limousin et du Bourbonnais, Montluçon, ville-pont aux portes nord de l’Auvergne, a su garder en elle les trésors et le charme des vieilles cités Bourbonnaises d’antan.

Découvrir la ville de Montluçon

Forte de son passé prestigieux, du temps de l’apogée des Ducs de Bourbons, Montluçon, bastion industriel au riche patrimoine culturel a su trouver, dans sa mutation, les ressources et le dynamisme nécessaires pour appréhender l’avenir et insuffler l’élan.

Allen , tous ensemble !

Telle est la devise de cette cité, qui fut tour à tour  » la fille aînée des Bourbons  » au XVè puis la cité noire et laborieuse du XIXè siècle, en une époque où les cheminées d’usine barraient le paysage alentour. A l’entrée dans le XXIè siècle, Montluçon a su tirer profit de ces deux riches passés pour opérer sa mutation sans jamais oublier toutefois, d’y conserver son âme et son caractère.

La mue des murs ou la métamorphose d’une cité

Montluçon change d’image. Depuis près d’un demi siècle, les cheminées des usines et des hauts fourneaux ne sont plus les éléments de décor de la vallée du Cher et la cité a entamé une nouvelle ère : celle de la mise en valeur du patrimoine. Mais la cité montluçonnaise a de tous temps, connu bien des métamorphoses, depuis l’époque romaine aux projets de développement actuels. En effet, vers le milieu du XIXè siècle Montluçon, ville oubliée, se transforme en une importante agglomération urbaine de nature industrielle, au développement rapide. La ville va alors connaître une seconde apogée. Les confins du Bourbonnais et du Berry produisaient du minerai de fer qui, traité au charbon de bois dans la forêt de Tronçais, avait donné naissance à une industrie métallurgique prospère dès la fin du XVIIIè siècle.

Montluçon - Ville médiévale
Montluçon – Ville médiévale

Il n’aura fallu qu’une décennie à Montluçon pour se muer en bastion industriel. Forte du charbon de Commentry, du fer berrichon et du savoir-faire des maîtres de forge de Tronçais, la ville va connaître, dans les années 1840/50, un fulgurant développement, en même temps qu’elle va épouser les idées nouvelles du socialisme. A l’orée du XIXè siècle, Montluçon n’est guère qu’un chef-lieu aux fonctions militaires et administratives, une sous-préfecture dépourvue de grande histoire, sans réelles perspectives, sinon marchandes, la ville étant située au contact de l’Auvergne, du Bourbonnais et du Berry.

Mais, lorsque le charbon de bois fut remplacé au profit du coke pour fabriquer la fonte, Montluçon, du fait de sa situation géographique, s’attacha à fixer une industrie moderne. Le canal de Berry, achevé dans les années 1840, permettait au minerai de fer de remonter jusqu’à Montluçon où il venait à la rencontre de la houille de Commentry que les péniches ne pouvaient atteindre.

Montluçon la bourbonnaise, où l’avenir est une longue tradition est une ville-pont aux portes de l’Auvergne et ses volcans, coincée entre Berry et Limousin, a su garder en elle les trésors et le charme des vieilles cités Bourbonnaises. Forte de son passé prestigieux à l’apogée des Bourbons, ce bastion industriel au riche patrimoine culturel, a su trouver, dans sa mutation, ressources et dynamisme pour aborder l’avenir.

Nos ancêtres montluçonnais – Aux sources d’une cité

Historiens et archéologues se sont attachés à définir l’origine des tous premiers habitants de la cité bourbonnaise et par conséquent, à savoir quels pouvaient être les ancêtres des actuels montluçonnais. Montluçon aurait tout d’abord été un cantonnement celtique et Baraillon de citer :

 » Là, dans la profondeur des bois et que nous révèlent la multiplicité des énormes troncs d’arbres qui furent trouvés couchés sous les galets en creusant le port du canal du Berry, là s’accomplissaient sans doute les lugubres cérémonies des Druides et la récolte du gui sacré « .

Montluçon la médiévale ou l’histoire d’une ville… et de son château, site actuel où se trouve le château des Ducs de Bourbon qui fut très tôt occupé. Castrum, forteresse… se succèdent sur ce roc granitique qui luisait au soleil : le mont Lucens, nous donnant une des premières explications étymologiques de Montluçon. D’autres sont également évoquées par les historiens locaux. Au Vè siècle, le proconsul Lucius aurait monté un castrum laissant son nom à la ville. Au XIè, on trouve mentionnée la forteresse de Monte-Lucii.

Le blason de Montluçon – Les armes d’une cité

Sur le mur du fond de la salle des fêtes de l’Hôtel de ville qui représente le panorama du canal du Berry, des usines, avec, au loin, la silhouette du Vieux Château, a été encastré un écusson aux armes de Montluçon. Mais une question se pose : d’où vient cet écusson dont l’inscription latine reste parfois une énigme pour le visiteur qui, d’un oeil distrait ou intéressé visite notre Hôtel de Ville ?

Ecusson de Montluçon
Ecusson de Montluçon

A Montluçon, un château domine la ville, construit sur les hauteurs de , ville-pont entre le Berry et les tous premiers contreforts de l’Auvergne, le visiteur, depuis l’esplanade du château des Ducs de Bourbon, pourra prendre le temps d’y scruter une grande partie de la cité bourbonnaise. Du quartier de la Mairie jusqu’à celui de la Ville-Gozet, c’est tout Montluçon qu’il est possible de voir, d’un seul coup d’œil… ou presque ! Les quartiers du Diénat, de Buffon et de Bretonnie; l’école de Gendarmerie, l’IUT ainsi que les ensembles urbains de Bien-Assis, de la Verrerie et de Fontbouillant sont accessibles à la vue du promeneur depuis cette esplanade.

Malgré son importance et alors que Montluçon ne cesse de se développer et que la cité est devenue, de loin, la plus importante ville du bourbonnais, ses habitants, après la Révolution, pétitionnèrent pour qu’elle devint chef-lieu de département. Quand, à la fin de 1789, l’assemblée nationale eut divisé la France en départements, Montluçon devint chef-lieu d’arrondissement de celui de l’Allier, qui comprenait presque toute l’ancienne province du Bourbonnais.

Chateau des ducs de bourbon
Chateau des ducs de bourbon

Le patrimoine culturel de Montluçon

Le « parleange » de Montluçon ou les Facécies du parlé local !

S’il est une particularité propre à Montluçon, c’est bien le langage parlé des vrais montluçonnais pur souche.  » Ca jable dur !  » –  » Dis y pas !  » –  » Faut pas que t’y fasse !  » –  » Espèce de fafiot, t’y vas t-y cesser de me boullailler ? « . Tels sont quelques unes des expressions entendues çà et là, au détour de conversations. Le vrai  » parleange  » de Montluçon c’est tout un poème !

Musées et collections en vallée de Montluçon – Les richesses du patrimoine local

Le patrimoine de la vallée de Montluçon est riche et diversifié. Evoquer ce patrimoine, c’est en parcourir ses musées et les collections que ceux-ci présentent. Déambuler dans les salles des musées de la vallée de Montluçon, c’est aller à la rencontre d’un espace de création unique en Bourbonnais. Bonne visite !

Lors de vos vacances à Montluçon, ne ratez pas le château des ducs de bourbon et ses mystères. Du temps des ducs mérovingiens, il existait déjà un château fort, une construction massive, à l’emplacement du château actuel. Deux grands donjons s’élevaient de part et d’autre du corps principal, l’un à l’endroit où se trouve actuellement la tour carrée et crénelée, le second à l’autre extrémité. C’est Eudes, comte de Bourgogne, qui construisit vers 1250 les premiers murs du château actuel. Les vieux remparts mérovingiens ont été conservés, et la cour intérieure fut surélevée jusqu’au sommet des tours, au niveau de l’esplanade moderne.

Pour faire plus ample connaissance avec Montluçon, rien ne vaut une petite balade dans les rues de la Ville-Gozet ou celles de la cité médiévale, les jours de marché, nez en l’air, le panier sous le bras, aux pieds des maisons à pans de bois. Les mercredis et dimanches matin, le marché animé et coloré de la Ville-Gozet s’impose. Entre le poissonnier et le maraîcher, une petite halte dans l’église Saint-Paul vous permettra de découvrir cet édifice classé monument historique de part sa remarquable structure métallique.

Si le canal de Berry a fixé l’implantation des grands ensembles industriels de Montluçon le long de ses quais, il est également à l’origine d’un nouveau quartier : la Ville-Gozet. Le quartier de la Ville-Gozet, né de l’industrialisation de Montluçon au milieu du XIXè siècle, est une véritable ville nouvelle qui va très rapidement prendre essor et e juxtaposer à la vieille vile, séparée toutefois par le Cher, les deux villes n’étant reliées que par l’actuel pont Saint-Pierre, un point de passage très ancien autrefois appelé le Grand Pont.

Pont Saint Pierre - Montluçon
Pont Saint Pierre – Montluçon

Montluçon doit son essor industriel à l’ouverture du canal de Berry. Ouvert à la navigation dès 1823, il permettait de relier Montluçon à Saint-Aignan et à la Loire. Il entraînera la création d’un port, l’implantation des grandes usines dévoreuses de fer et de charbon, la naissance d’une ville nouvelle ( la Ville Gozet ) et l’extension de la Vieille ville hors de ses anciennes murailles. Durant près d’un siècle, le canal de Berry jouera un rôle de premier plan pour la cité montluçonnaise.

Montluçon a résolument tourné la page des heures sombres de son déclin industriel. Depuis quelques années, les friches ont peu à peu disparues pour laisser la place à de nouvelles infrastructures modernes, innovantes… originales. Montluçon s’est acquis la réputation d’être une ville qui bouge culturellement. Peut-être parce que tout simplement elle s’en donne les moyens. Vue de Clermont-Ferrand, d’Aubusson ou de Moulins, Montluçon est une ville qui bouillonne, éructe, vit… La Bourbonnaise aligne, il est vrai, une liste de salles de spectacle non négligeable pour une ville d’un peu plus de 40 000 habitants.

Petite balade dans la couronne montluçonnaise.

Du Sud au Nord et d’Ouest en Est, Montluçon est entourée de bourgs et de villages qui forment, dans un rayon de vingt kilomètres à partir du centre de la cité bourbonnaise, une couronne qui en constitue l’agglomération. Bien plus que des cités  » dortoirs « , toutes ces petites localités ont leur histoire propre, leurs richesses et leurs atouts.

Montluçon - Carte
Montluçon – Carte
Recherche - Image -montluçon - montluçon carte - montlucon carte france - carte france montluçon - montluçon ville - montlucon sur la carte - montluçon carte de france - montlu carte france - monlucon - patrimoine culturel -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *