Accueil / Art de Vivre / Forme / Vitamine
vitamine
vitamine

Vitamine

Le terme Vitamine regroupe un grand nombre de substances organiques indispensables au métabolisme et à la croissance des êtres vivants.

les-vitamines
les-vitamines

Les différentes Vitamines

En 1911, Funck découvrit une substance qu’il définit comme l’amine de la vie et qu’il baptisa vitamine (il s’agit de la vitamine B1). Les vitamines se trouvent en très petite quantité dans notre alimentation, particulièrement dans les légumes, les fruits, la peau de certaines graines (riz), les oeufs, le lait, etc. Substances sans valeur énergétique, elles sont cependant indispensables à l’homme. Une carence en vitamines peut en effet avoir de graves conséquences (avitaminoses), telles que le rachitisme, le béribéri, le scorbut, l’héméralopie, et certaines maladies de peau.

Les agrumes, source importante de vitamine C

Les vitamines sont très sensibles à la lumière, à la chaleur et à l’oxydation et se détruisent au contact prolongé de ces trois facteurs. Elles sont au nombre de treize et sont regroupées en deux catégories : les vitamines liposolubles (vitamine A, D, E et K) et les vitamines hydrosolubles (vitamine C, B et P).

Les vitamines liposolubles

Elles sont apportées par les graisses alimentaires. Il s’agit des vitamines A, D, E et K.
La vitamine A (axérophtol) est produite par le carotène ; on la trouve aussi dans le beurre, l’huile de foie de morue, le jaune d’oeuf et les épinards. Elle est bénéfique pour la croissance, la vision, les problèmes de peau et contribue également à préparer la peau au bronzage. Une carence en vitamine A entraîne l’héméralopie.

Les principales vitamines D sont la vitamine D2 (le calciférol) et la vitamine D3 présente dans l’huile de foie de morue. On les trouve dans le lait, le beurre, l’huile végétale, le jaune d’oeuf et le foie de poisson. Elles se forment aussi dans la peau sous l’action de la lumière du soleil. Elles jouent un rôle important dans la calcification des os et leur carence peut provoquer le rachitisme. La vitamine D est indispensable à la croissance des enfants en bas âge. Elle favorise également l’absorption intestinale du calcium.

La vitamine E (le tocophérol) est une vitamine, que l’on trouve dans les germes des céréales et le beurre. Elle joue un rôle essentiel lors de la grossesse.

La vitamine K présente dans les fruits, les épinards, le foie ou les pommes de terre est indispensable à la coagulation sanguine et est synthétisée par les bactéries de la flore intestinale.

Les vitamines hydrosolubles

Elles sont véhiculées par l’eau des aliments. Il s’agit des vitamines B et C. On les trouve essentiellement les vitamines B dans la viande, le foie et les oeufs. Elles agissent sur l’ensemble de l’équilibre, en particulier sur l’équilibre nerveux. La vitamine B1 (l’aneurine) est utile pour le système nerveux et musculaire. La vitamine B2 (la riboflavine) aide la croissance. La vitamine B3 ou PP contribue à l’assimilation cellulaire, la lutte contre l’insomnie ou les états dépressifs. La vitamine B8 est utile pour lutter contre le manque d’appétit ou la chute des cheveux. Enfin, la vitamine B9 permet de lutter contre les carences de la femme enceinte ou les troubles de la mémoire.

Une carence en vitamine B peut entraîner l’anémie et le béribéri.

La vitamine C (acide ascorbique) se trouve dans les légumes frais, les oranges (50 microgrammes pour 100 g.), la fraise (60 microgrammes pour 100 g.), le persil (172 microgrammes pour 100 g.) ou la salade. Elle permet de lutter contre le scorbut et favorise également l’ossification.
Tableau des besoins vitaminiques

Recherche - Image -forme - Image de mine - vitamine effervescente - vitamineA -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *