Tolède

Ville d’Espagne, Tolède est située sur le Tage. Elle est la capitale de la communauté autonome de Castille-La Manche. La ville de Tolède est un très grand centre touristique, jouissant également d’un bel artisanat de poterie ainsi que d’une célèbre manufacture d’armes. Elle abrite une académie militaire et est le siège du primat d’Espagne.

Visite touristique de Tolède

Des remparts d’époques différentes entourent la vieille ville de Tolède. Celle-ci possède des monuments aux styles architecturaux particulièrement variés. L’église Santa-Eulalia comporte de nombreux éléments wisigothiques ; les églises Santiago del Arrabal et Santo-Tomé (toiles du Greco) sont de style mudéjar. La cathédrale de Tolède (commencée en 1229) est un très bel exemple d’architecture gothique, tandis que le monastère San Juan de los Reyes est caractéristique de l’architecture du XVe siècle.

L’Alcazar de Tolède est également remarquable. Tolède possède en outre de nombreux témoignages de l’art mauresque (l’église Cristo de la Luz était initialement la mosquée Bib Mardom), et de l’art judaïque (avec, par exemple, la synagogue du Transito, datant du XIVe siècle).
La vieille ville de Tolède a été classée par l’Unesco, en 1986, comme un haut lieu du patrimoine mondial.

Tolede - Carte
Tolede – Carte

Histoire de Tolède 

Après leur conquête de la ville (192 av. J.-C.), les Romains baptisent la ville « Toletum« . De 576 à 711, elle est la capitale des Wisigoths installés en Espagne. Les conciles de Tolède tentent d’organiser l’unité du territoire en prônant l’union des Ibéro-Romains et des Wisigoths. Mais Tolède est prise par les Arabes en 711 et placée sous l’autorité du calife de Cordoue. A partir de 1035, Tolède est le centre d’un petit royaume omeyade indépendant.

Alphonse VI de Castille la reprend en 1085. Elle devient alors la résidence des rois de Castille jusqu’au transfert de la capitale vers Madrid en 1561. La perte de cette fonction politique et le départ de la communauté juive chassée d’Espagne provoquent le déclin de la ville.
Du 22 juillet au 27 septembre 1936, l’Alcazar de Tolède est le théâtre d’un haut fait d’armes nationaliste. Les troupes menées par le colonel José Moscardo parviennent en effet à résister à un long siège républicain avant d’être sauvées par l’arrivée des renforts franquistes.

Recherche - Image -Tolede carte - toledo espagne carte - carte Tolede - que voir a tolede - tolede - tolede carte espagne -