Accueil / Art de la Table / Tourisme gastronomique

Tourisme gastronomique

tourisme-gastronomique

Si le tourisme viticole est intimement lié au tourisme gastronomique, car il a pour mérite d’éveiller les sens et l’esprit, mais il a aussi pour conséquence d’aiguiser l’appétit ! Aussi, après quelques visites de caves menées tambour battant, serez-vous fort aise de vous prélasser dans l’une de ces auberges qui font la réputation des amateurs de bonne chère.

France-Gastronomie : Les bonnes tables du vignoble

Si la réputation de Paris comme capitale du monde gastronomique n’est plus à établir, il ne faut pas oublier que nos régions françaises recèlent non seulement de délicieuses recettes du terroir, mais également fourmillent de bonnes adresses qui vous les proposent à la dégustation. Quoi de plus tentant, après la dégustation de plusieurs styles de vins, de prolonger cet émerveillement gustatif par la découverte des spécialités culinaires avec lesquelles ces vins se marient si souvent admirablement bien ?

Car si les accords mets et vins relèvent parfois de la haute recherche gastronomique, il ne faut pas perdre de vue que les accords régionaux les plus élémentaires et les plus simples sont régulièrement… les plus aboutis !

N’êtes-vous jamais tombé en extase en savourant un crottin de chavignol accompagné d’ un sancerre blanc ? Un camembert et un cidre ? Un munster et un gewurztraminer ? Quant aux plats cuisinés traditionnels, ils sont si nombreux qu’on ne saurait les nommer tous, mais citons au hasard une volaille aux morilles accompagnée d’un vin jaune du Jura, ou un pigeon aux olives cuit dans du vin de myrte servi avec un vin rouge de Corse… Un bon conseil : si vous n’avez pas d’adresse précise, demandez toujours à un vigneron quelles sont ses bonnes tables préférées ; il vous guidera alors vers les meilleures « cantines » du vignoble.

Mais le tourisme gastronomique ne se limite pas aux petites auberges traditionnelles : il serait incomplet sans les grands chefs, les grandes toques, c’est-à-dire les restaurants de renommée internationale.

En Alsace, vous ne manquerez pas de goûter la savoureuse cuisine d’Emile Jung, au Crocodile, notamment ce pigeon des Vosges rôti, polenta aux pimientos et fondue de courgettes spaghetti.

En Champagne, vous ferez une halte aux Crayères, pour la carte de vins de Champagne la plus incroyable qu’il soit permis de lire… et de déguster !

A Bordeaux, votre visite du Médoc serait incomplète sans une soirée au Château Cordeillan-Bages, où Thierry Marx saura vous régaler se son alose à la ventrèche.

Gastronomie - Carte du tourisme
Gastronomie – Carte du tourisme

Mais la Bourgogne n’est pas en reste, avec notamment L’Espérance de Marc Méneau, réputée pour ses poulardes de Bresse.

Certaines grandes tables bénéficient en outre de chefs très médiatiques, comme le savoyard Marc Veyrat, célèbre pour son chapeau et sa note parfaite de 20/20 dans le guide gastronomique GaultMillau 2005, mais aussi pour sa cuisine subtile et géniale mettant en valeur toutes les herbes aromatiques de sa région.

Enfin, on ne saurait passer à côté d’institutions comme la maison Troigros, à Roanne, à égale distance des grands terroirs du Rhône, du Beaujolais, et de Bourgogne, qui privilégie plutôt un registre gastronomique traditionnel, tel ce surprenant mais réussi mariage d’oreilles de cochons et d’écrevisses ou ce pigeonneau à la truffe et au foie gras !

Recherche - Image -photos champagne - champgnr - images champagne - photos de champagne - spaghetti de courgette -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *