Accueil / Art / Sculpture / Adam Martinakis

Adam Martinakis

Adam-Martinakis

Né en Lubań (Pologne) en 1972, sa mère est polonaise et son père grec. En 1982 la famille s’installe à Athènes. Adam Martinakis étudie alors l’architecture d’intérieur, les arts décoratifs et le design industriel.

The inevitability of time /Pieta
The inevitability of time /Pieta

Photos des sculptures et oeuvres de Adam Martnakis

J’imagine l’art comme un pont, une connexion entre l’esprit et la matière , les vivants et les absents , le personnel et l’universel. Mon but est d’explorer l’inconnu, la lumière et l’obscurité, une coexistence supplémentaire qui forme l’horizon des événements de la création. Je compose des scènes de l’enfant à naître, des morts et des vivants,immergé dans la métaphysique de la perception

Artiste basée à Athènes Adam Martinakis crée des sculptures numériques futuristes, d’un autre monde. Chaque rendu tridimensionnel a une vie propre, offrant des représentations surréalistes de la forme humaine. Une pièce après l’autre, Martinakis parvient à communiquer un sens de l’attrait émotionnel par la fragmentation. Les formules incompletes semblent comme des êtres robustes, souvent métalliques, mais aux structures délicates capables de se briser en mille morceaux.

sculpture-martinakis

Depuis l’année 2000 , il travaille sur ordinateur et expérimente aussi bien sur l’image numérique 3D, l’animation, la sculpture numérique, la vidéo numérique ou les nouveaux médias.

Beaucoup de sculptures numériques de Adam Martinakis sont, en fait, segmentées. Comme de belles créatures de Frankenstein qui ont été reconstituées, l’artiste présente une interprétation visuelle de la condition humaine avec une recherche constante de la fin. Dans son article intitulé Golden Boy, des stries d’or (ou des fils ?), comme des éclaboussures de peinture durcis sont centrés et configurés dans une forme d’un jeune garçon.

 

Son corps se construit à travers un modèle d’empreinte digitale unique qui suggère des questions d’identité. Il y a, dans les corps de Martinakis, quelque chose à la fois humain et étranger

Les œuvres de Adam Martinakis et ses entrevues ont été publiés dans de nombreuses revues internationales. Voici quelque unes de ces sculptures réelles ou pas …:)

One comment

  1. Solo exhibitions / installations >
    2014 – “Parallel Worlds”, Galerie ABF, Prague, Czech Republic.
    2013 – “Adam Martinakis – Ditto doors”, Ditto TV, London, UK…. dommage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *