Accueil / Art Du Voyage / Iles / Ile d-Ithaque

Ile d-Ithaque

ithaque

Une des 7 îles ioniennes, l’île d’Ithaque est réputée idyllique, épargnée par tourisme de masse en raison de ses faibles équipements et de la législation.

Découvrir l’île Ithaque

Selon la légende, l’île est un site majeur de l’Illiade et de l’Odyssée. Ithaque vit naître Ulysse, parti pour la Guerre de Troie, que Pénélope, sa fidèle épouse, attendit 20 ans.

Itaque : Principales villes, sites historiques et naturels

Ports minuscules, villages isolés et bourgs. Au Nord (Ithaque) : Stavros, Frikès (seule station balnéaire), Kioni ; au Sud (Vathy) : quelques lieux-dits hors le bourg de Vathy (capitale). Route unique N/littoral O./Isthme/Vathy.

Exogi : église Sta Varvara (Barbara), iconostase (réputée « vaut le déplacement »).

Kioni : port encadré par des moulins ruinés ; les maisons escaladent les ondulations de 3 collines ; beaucoup de caractère. Monastère St Nicolas : construction votive des habitants en remerciement (victoire sur un raid pirate) ; détruit en partie (1953), mais église intacte ; à l’intérieur, colonne antique près de l’autel.

Frikès : port limité à de vieilles maisons sur le quai et vestiges de 2 moulins ; adossé à une forêt d’oliviers.

Stravos : bourg étagé sur une colline ; seule localité commerçante (marché animé). Égl. rouge et blanche : 2 dômes rouges dont un énorme. Baie de Polis (port de Stavros), aurait été le port de la capitale d’Ulysse. Buste d’Ulysse.

La Grotte-sanctuaire de Loizos : à visiter absolument

Musée archéologique de Pilikata : matériel provenant de la grotte de Loizos (céramiques, statuettes, vase, trépieds) et du site de Pilikata, vestiges mycéens (certains y voient l’acropole de la cité d’Ulysse).

Anogi : village ancien de l’intérieur. Église de la Dormition de la Vierge : fresques byzantines ; iconostase en bois gravé. Monastère de la Panagia Karaton d’origine antique, restauré 1696 (S.), sur un site élevé (600 m, panorama) ; dédié à la Vierge Kathariotissa, patronne d’Itaque (fête 8 sept.) : iconostase et icône de la naissance de la Vierge (réputée avoir été peinte par st Luc).

Aspros Gialos : plage aménagée (2 dans l’Île), dominée par un moulin en ruine.

Visite de Itaque Au Sud :  traversée de l’isthme, sites et paysages.

Vathy, actuelle capitale d’Ithaque. Détruite par séisme de 1953 et reconstruite à l’identique (toits marrons). Musée archéologique : bronzes, céramiques, vases VIII°/VI° s. av. J.C. ; fouilles locales v. 1930 destinées à retrouver le palais d’Ulysse. Musée folklorique et maritime : reconstitution de sites d’habitats avec objets familiers.

Grotte des Nymphes (Ulysse y aurait dissimulé le trésor des Phéaciens).

Perahora : Monastère des Taxiarches 1645, égl. supérieure (clocher multicolore) ; autre égl. restaurée. Au Nord, ancienne capitale médiévale fortifiée de Peleohora, alors la plus peuplée de l’Île. Rares vestiges de la forteresse ; église en partie détruite (conserve fresques byzantines).

Plateau de Marathias : la tradition y place la porcherie d’Eumée où Ulysse se fit identifier (site sauvage).

Ilot de Lazaretto : prison XIX° s., détruite 1952 ; petite église du Sauveur 1668, blanchie à la chaux.

ithaque-carte
ithaque-carte
Recherche - Image -fond ecran - ithaque carte - ile dithaque map - ithaque - ithaque frikès -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *