Accueil / Art Du Voyage / Histoire et Culture / Le Château de Dourdan

Le Château de Dourdan

Construit vers 1220, le Château de Dourdan a vu le jour à la demande de Philippe Auguste à la place de la vieille demeure des premiers Capétiens.

Le Château de Dourdan
Le Château de Dourdan

Histoire du Château de Dourdan

Puissante forteresse qui est édifiée pour défendre et symboliser le pouvoir royal, le château de Dourdan se présente sous la forme d’une enceinte quadrangulaire de 70 mètres de côté ,entourée de fossés secs de 12 mètres de largeur.

La défense est assurée par six tours , un châtelet fortifié et un donjon de 13,60 mètres de diamètre qui présente la caractéristique de l’ époque de Philippe Auguste, à savoir une tour isolée du corps de place par un fossé propre, pourvue de deux accès, l’un donnant sur la cour du château et l’autre sur l’extérieur.

Saint Louis y séjourna et donna le domaine à sa mère Blanche de Castille , puis à sa femme Marguerite de Provence. Son petit-fils Philippe Le Bel puis le duc de Berry en furent propriétaires.

  • En 1314, Jeanne de Bourgogne y fut enfermée après les scandales de la Tour de Nesle.
  • Pendant la Guerre de Cent Ans, le château fut assiégé par les Anglais de Salisbury .
  • En 1430, La Hire , compagnon de Jeanne d’Arc, est Fait prisonnier et enfermé dans le donjon.
  • En 1522, François 1er dispose de Dourdan puis le donne à Anne de Pisseleu , comtesse d’Etampes.
  • En 1567, le château fut à nouveau endommagé par les Huguenots pendant les Guerres de
    Religion.

Après bien des vicissitudes, il subit une cure de jouvence grâce à Sully qui en 1608 réunit
le donjon au reste du château

En 1611, Louis XIII le rattache aux propriétés royales et en fit don à sa mère Marie de Médicis. De même, Louis XIV le donna à sa mère Anne d’Autriche. Philippe d’Orléans, frère de Louis XIV, reçoit Dourdan et transforme la forteresse médiévale en prison royale.

Les rois abandonnent progressivement Dourdan et le château devient une prison départementale.

En 1852, il devient propriété d’Amédée Guénée qui le lègue à son cousin Ludovic Guyot qui le transmet à son fils Joseph Guyot en 1859.

En 1961, il devient propriété de la ville et est classé Monument Historique en 1964.

Les remparts du château de Dourdan
Les remparts du château de Dourdan

Visite de Dourdan et ses environs

LE MUSEE DU CHATEAU

Le musée municipal se trouve dans un ancien grenier à sel du 18 e siècle transformé un siècle plus tard en habitation dont il reste plusieurs chambres aux décors néo-gothiques. Il abrite aujourd’hui des collections diverses de grande qualité : poteries archéologiques, documents sur l’histoire de Dourdan, mobilier, pots de pharmacie de l’ancien Hôtel-Dieu.

Une belle collection de tableaux dont une Vierge à l’enfant datant du 16e siècle est attribuée à Pieter Coeck Van Aelst .

PROMENADE SUR LES REMPARTS DE LA VILLE DE DOURDAN

L’édification de l’enceinte ordonnée par Jean de Berry date vraisemblablement du XVe siècle. D’une longueur de 1700 mètres, les remparts possédaient un chemin de ronde et 18 tours munies d’embrasures de tir. Il y avait quatre portes principales : Paris, Chartres, Etampes, et Corbreuse et trois fausses portes : Poterne Grouteau, Croix Ferras et Petit Semis.

Ces murs ont servi à protéger la ville lors des Guerres de Religion, ensuite ils n’eurent plus de fonction défensive, seul resta un bureau d’octroi aux portes de la ville jusqu’à la Révolution.

Les remparts existent encore en grande partie :

  • Au Nord le long du boulevard des Alliés et de l’avenue Dauvilliers, deux tours d’enceinte sont visibles dans la partie Ouest du boulevard des Alliés.
  • A l’Ouest dans la partie inférieure du boulevard Emile Zola, interrompu au niveau de la rue du Moulin du Roi, le rempart se poursuit le long de l’Orge entre la rue de l’Etang et la rue Basse Foulerie.
  • Une tour d’enceinte marque l’angle de la rue de l’Etang et la rue du Moulin du Roi : la Tour du Petit Semis.
  • Au Sud et à l’Est les remparts ont été détruits en grande partie au XVIIIe siècle pour la construction du Château du Parterre.

EGLISE SAINT GERMAIN L’AUXERROIS

Dominant le cœur de la vieille cité, l’église Saint Germain l’Auxerrois est située à quelques dizaines de mètres du château féodal de Dourdan. Rien d’étonnant si son histoire a été très étroitement subordonnée aux péripéties de la vie de ce dernier.

Dédiée à St Germain d’Auxerre, le début de la construction de cette belle église gothique date de 1150 jusqu’au début du 13ème siècle. Lors de la Guerre de Cent Ans, elle fut endommagée pendant le siège de 1428 par les Anglais de Salisbury. Reconstruite et agrémentée de chapelles latérales, elle dut subir de nouveau des saccages pendant les Guerres de Religion : toiture incendiée, destruction des vitraux et des flèches des clochers, cloches fondues pour en faire des boulets…

  • Elle sera de nouveau remise en état et agrandie pendant le 18ème siècle avec la Chapelle de la Vierge formant le chevet de l’église.
  • Pendant la Révolution Française, l’édifice est fermé et pillé. Confisqué comme bien national, il devient « Temple de la Raison Victorieuse » puis sert de prison. En 1795, l’église est rendue au culte sur l’insistance des habitants.
  • Au 19ème siècle, l’édifice, mal entretenu, menace de devenir une ruine. Il est sauvé de la destruction par l’abbé Gérard et la contribution financière des paroissiens. La restauration sera réalisée en moins de dix ans.

La silhouette de l’église est imposante : 50 mètres de longueur et 18 mètres de largeur.

Dourdan - Eglise Saint-Germain-l'Auxerrois
Dourdan – Eglise Saint-Germain-l’Auxerrois

La plus haute des flèches s’élève à une hauteur de 50 mètres soit presque autant que celles d’une cathédrale.

Recherche - Image -chateau de dourdan - se rendre au château de dourdan -

One comment

  1. Bonjour
    je voudrais savoir comment imprimé votre article fors interessant
    pour le mettre dans mon albums photos pour les explications de ce château
    d’avance merci pour votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *