Ile Vancouver

ile-Vancouver

Île du Canada (Colombie-Britannique), l’île Vancouver se trouve en bordure du Pacifique, séparée du continent par les détroits de la Reine-Charlotte (au nord), de Géorgie (à l’est) et de Juan de Fuca (au sud). Elle est d’une superficie de 40 000 km².

Paysage de l’île Vancouver

Le Chef-lieu de l’île de Vancouver est Victoria, capitale de la province, à la pointe sud-est. Longue de 350 km et large de 80 km, montagneuse (2 200 m au Golden Hinde) et modelée par les glaciers (lacs, fjords), elle connaît un climat océanique doux en hiver. Les habitants vivent principalement de la forêts et de la pêche (saumon), ainsi que du tourisme tourisme (parc Strathcona).

L’île de Vancouver est la plus grande île au large de la côte ouest des Amériques, elle mesure environ 450 km de long pour une superficie de 31 284 km2. Sa population s’élève à environ 400 000 habitants. Elle est séparée du continent par le détroit de Géorgie et le détroit de Juan de Fuca, constellés de nombreux groupes d’îles plus petites. Une grande partie de l’île est dominée par les montagnes de l’île de Vancouver, qui constituent le prolongement des Coast Ranges des États de l’Oregon et de Washington. Le plus haut sommet est le Golden Hinde (2 200 m).

Ile de Vancouver - Paysage
Ile de Vancouver – Paysage

Les principales villes de l’île, Victoria (capitale provinciale) et Nanaimo sont situées sur l’étroite plaine côtière dans le sud-est de l’île. Des fjords pittoresques créent des indentations sur la côte ouest. Le climat est humide et doux ; l’île est abondamment boisée. La production de bois, la pêche (spécialement celle au saumon et au hareng), l’exploitation minière (principalement les minerais de cuivre et de fer), l’agriculture (produits laitiers, légumes et fruits) et le tourisme constituent les principales activités de l’île de Vancouver. La production de bois a été de plus en plus controversée au cours de ces dernières années (tout comme elle l’a été dans toute la zone nord-ouest du Pacifique), conduisant à des affrontements à Clayoquot Sound en 1993, quand les exploitants des bois et des forêts essayèrent d’étendre leur rayon d’action à des zones de forêts précédemment vierges.

Voilà plusieurs centaines d’années, l’île était divisée en plusieurs communautés et deux d’entre elles, les Salishan et les Wakashan, continuent d’y vivre. L’explorateur britannique James Cook découvrit l’île en 1778. En 1792, George Vancouver, navigateur britannique qui donna son nom à l’île, explora l’île de fond en comble. La Compagnie de la baie d’Hudson établit un comptoir en 1843 à l’endroit où se développa par la suite la ville de Victoria. C’était la première colonie européenne d’importance en Colombie-Britannique. En 1849, l’île devint une colonie de la Couronne britannique, et, en 1866, elle fut unie administrativement à la Colombie-Britannique. Cette colonie devint une province du Dominion du Canada en 1871. Elle se développa avec l’immigration au début du XXe siècle.

Recherche - Image -carte ile vancouver - iles du canada - modeille de abit - vancouver carte -