Accueil / Art du divertissement / Musique / Michka Assayas – Victor Pavy

Michka Assayas – Victor Pavy

Les passions les plus débordantes se nichent bien souvent dans les limbes de l’enfance. A cela Michka Assayas ne fait pas exception. Grandir dans le bouillonnement des années 60/70 c’est être nourri des plus grandes heures de la Pop comme on la nommait alors. Cette musique s’incluait dans les prétentions révolutionnaires du moment, elle était œuvre de libération.

Joy Division
Joy Division

A l’aube des années 80 le post punk et la new wave enterrent ce monde dans la froideur et le cynisme. La pop revêt une autre définition.

Michka Assayas a 20 ans et s’exerce à l’écriture cinq années durant pour parler de ceux qui l’obsèdent : Joy Division, New Order, U2, les Beach Boys … Mais les premiers amours sont autant de fantômes que jamais l’on enterre, sporadiquement il participe à Libération, aux Inrockuptibles, VSD. Le dictionnaire du rock qu’il a supervisé fait office de référence.

Le mot et le reste, éditeur avisé, nous gratifie en ce début d’année 2013 d’un recueil de textes musicaux commis par Michka Assayas trente années durant. Il sera présent à la librairie ce dimanche 17 février dès 16h pour nous parler de son « In a lonely place ».

Ce sera aussi l’occasion de célébrer la sortie du premier album de Victor Pavy“The japanese ending” sur le label de nos amis de A Quick One Records qui ne manqueront pas d’amener tout leur catalogue.

Les premiers extraits de l’album de Victor Pavy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *