Accueil / Art de Vivre / En finir avec l’hypocrisie

En finir avec l’hypocrisie

initiative ecolo

J’espère que pour vous tous ce début d’année se passe bien, écologique , dans la joie, la bonne humeur et l’abondance de tofu bio. Après une petite (hum …) période d’inactivité, me voilà de retour sur la blogosphère. Je ne sais pas si je vous ai manqué (vous avez le droit de répondre « siiiiiiii » tous en coeur) mais en ce qui me concerne je suis bien contente de vous retrouver. Parce qu’il fallait que je vous parle de quelque chose. Ça me trotte dans la tête depuis un petit bout de temps.

Les initiatives Ecologiques

Voilà, il y a quelques temps je parlais d’une initiative écolo à des amis. Je ne vais pas vous expliquer le pourquoi du comment ni l’âge du capitaine (on n’a pas que ça à faire), il suffit de savoir qu’on parlait d’un bonhomme qui depuis 20 ans se bouge les fesses pour une agriculture durable et un commerce international  juste. Ce que je trouve respectable.

Passé l’air admiratif de circonstance et les louanges de rigueur, une des personnes présentes lâche une petite réflexion. Au passage je vous dirais que cette réflexion revient TOUJOURS, c’est un grand classique dans les débats « sauvetage du monde » entre bobos bios et bien pensants. Parmi lesquels je me range humblement. Bref.

Cette réflexion, je vous la donne en mille : « bien sûr, mais ça ne suffira jamais« .

Vous avez différentes versions : « certes, mais ça reste une goutte d’eau », « ah, si seulement tout le monde faisait pareil », etc.
Si vous poursuivez assez longtemps sur ce ton là, vous trouverez bien une ou deux personnes pour vous faire remarquer que finalement le héros dont on parlait dix minutes plus tôt perd son temps. Et votre voisin –  voisine lâchera d’un air indigné que tout ça est une manipulation et qu’il s’agit en fait de greenwashing. Bien sûr. Peut-être quelqu’un aura-t’il le courage de nuancer d’un air gêné. Tout le monde poussera un grand soupir, un gros dur assénera que de toute façon on va tous mourir en Décembre prochain et les plus sensibles pleureront sur les pandas qui sont en voie de disparition. Fin du débat.

J’avais un peu oublié ce genre de cul-de-sac discursif pendant un moment. Ça ne m’a pas fait plaisir de le retrouver. Du coup j’ai passé la nuit suivante à lister les raisons pour lesquelles mes amis avaient tort et à mettre au point la réplique qui les aurait tous scotchés. Je vous fait la version courte.

Je trouve ces réflexions parfaitement hypocrites et égoïstes. Certes, ce serait sympa si on pouvait laisser le boulot de sauver le monde à quelques-uns. On aurait tous l’esprit bien plus tranquille si on savait qu’un héros quelconque s’occupe de tout pendant qu’on a les fesses bien calées dans nos canapés. Mais ce n’est pas le cas.

Quand j’entends le fameux « ça ne suffira jamais », j’en conclus souvent : 1) que la personne qui ne le profère n’a absolument pas l’intention de mettre la main à la pâte, et 2) qu’elle estime par contre que les autres n’en font pas assez. Personnellement ça me rend nerveuse.

Certes, il n’y a que des petites solutions. Tout simplement parce que chaque individu agit à sa propre échelle. Il faut donc se contenter de mettre au point des rustines. Mises bout-à-bout elles combleront le trou de la couche d’ozone / viendront à bout de la faim dans le monde, etc. Il faut y croire.

Initiative ecolo à l’ecole
Initiative ecolo à l’ecole
Recherche - Image -hypocrisie - citations sur lhypocrisie - l hypocrisie -