Carmaux

carmaux

Chef-lieu de canton du Tarn, Carmaux se trouve sur le Cérou, affluent de l‘Aveyron; environ 10 231 habitants (Carmousins). Ancien centre houiller en reconversion; centrale thermique; carbochimie.

Visiter la ville de Camaux

Carmaux, ville du sud-ouest de la France, chef-lieu de canton du département du Tarn, en Région Midi-Pyrénées, au pied du plateau du Ségala, au contact du Massif central et du Bassin aquitain.

L’exploitation du gisement houiller a débuté dès le XIIIe siècle. Cependant, ce n’est qu’au XVIIIe que commença véritablement l’extraction industrielle du charbon. Progressivement, le tissu industriel se diversifia. Les secteurs du textile et de la construction mécanique se développèrent. C’est également au XVIIIe siècle que Carmaux vit s’implanter une verrerie destinée à utiliser le mauvais charbon, et qui fut, à la fin du XIXe siècle, le théâtre d’importantes luttes ouvrières. Celles-ci, ainsi que la grève des mineurs de Carmaux (août-novembre 1892), furent soutenues dans la Dépêche de Toulouse par Jean Jaurès, élu député de Carmaux en 1893.

La première moitié du XXe siècle fut la plus importante période de production houillère. Mais, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, comme dans la plupart des « pays noirs » français, Carmaux commença à décliner.

Economie de Carmaux

Ancienne cité industrielle et houillère, au cœur du bassin houiller d’Albi-Carmaux, Carmaux connaît aujourd’hui une grave crise de reconversion. Les activités traditionnelles (extraction charbonnière, industrie lourde, textile) qui firent la prospérité de la ville sont actuellement en profond déclin. Au début des années 1990, il ne restait qu’une seule mine de charbon en activité. De nombreux habitants, notamment parmi les jeunes, ont quitté la ville. L’extraction houillère fut souterraine jusqu’à ce que commence, en 1986, l’exploitation de « la Découverte », la plus grande mine de charbon à ciel ouvert d’Europe. Son arrêt en juillet 1997 a laissé, à la place des collines de Blaye-les-Mines, un trou béant de 220 m de profondeur et de 1 km de diamètre, couvrant une superficie de plus de 700 hectares.

Les principaux lieux d’intérêts touristiques de Carmaux sont le belvédère de la Découverte Sainte-Marie, qui offre une spectaculaire vue sur la mine à ciel ouvert, et le musée-mine de Cagnac. Les secteurs de la verrerie et de la chimie, en revanche, semblent mieux résister. Forte de son riche passé industriel et de sa localisation en région Midi-Pyrénées, la ville mise désormais sur le tourisme.

Recherche - Image -Carmaux - carmaux france -