Accueil / Art Du Voyage / Les labels du tourisme responsable

Les labels du tourisme responsable

Tourisme responsable - Labels

Chose promise, chose due ! Après une petite introduction au tourisme durable en début de semaine, voici comme prévu les labels du tourisme responsable !

ATR - agence certifiée Tourisme Responsable
ATR – agence certifiée Tourisme Responsable

Labels du tourisme solidaire et engagé

Ceux que je vous présente ici s’appliquent aux hôtes et aux voyagistes. Ce ne sont pas tous des labels au sens légal du terme (propriété d’un ministère et certifiés par un organisme extérieur) mais ce sont tous des garanties. Quelle valeur ont-ils ? À vous de vous faire votre idée !

Il est toutefois important de préciser qu’en dépit de leur pouvoir de garantie, les labels ne doivent pas être le seul critère de sélection d’un séjour responsable. Beaucoup de structures s’engagent pour le développement durable mais ne sont pas labellisées en raison du coût que cela implique (argent, temps, personnes). Cela ne veut pas dire que leur engagement est moins important !

Peut-être même qu’elles consacrent les ressources ainsi libérées à développer leurs programmes environnementaux et solidaires !

Pour synthétiser : si vous connaissez une bonne structure de tourisme, active et engagée, et que vous êtes sûrs du sérieux et de la qualité de son implication, n’y renoncez pas sous prétexte qu’elle n’est pas labellisée.

Les principaux labels du tourisme responsable et solidaire

Les labels « hébergement »

1) Dans l’Hexagone

Ecogîtes

Les Gîtes de France sont les précurseurs du tourisme durable dans l’Hexagone. Depuis cinquante ans ils valorisent l’économie rurale, protègent le patrimoine bâti et son environnement. Cette organisation est aujourd’hui le premier acteur de l’accueil touristique chez l’habitant en milieu rural.

ecogite-logo
ecogite-logo

Le label  « Ecogîtes » est actuellement en vigueur dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (sa créatrice) et est en cours de création au niveau national. Son but est d’aider à repérer les gîtes particulièrement soucieux de la préservation de l’environnement.

Il y a donc pour l’instant relativement peu de gîtes labellisés « écogîtes » (une vingtaine) mais leur nombre devrait augmenter dès que le label sera mis en place nationalement.

Label hotels au naturel
Label hotels au naturel

Hôtels au Naturel

Ce sont des hôtels 2 à 3 étoiles localisés dans des Parcs naturels régionaux de France.

Leur objectif premier est de  valoriser les savoir-faire régionaux. Les établissements s’engagent également à modérer leurs consommations d’énergie, à surveiller les gaspillages d’eau ou de papier, et à utiliser des produits qui ne sont pas nuisibles à l’environnement.

En 2010, une vingtaine d’hôtels sont labellisés Hôtels au Naturel.

Gîtes Panda
Ce label a été créé par le WWF-France, dans le cadre d’un partenariat associant le WWF-France, la Fédération des Parcs Naturels Régionaux, Parcs Nationaux de France et la Fédération des Gîtes de France.

logo WWF- Gites Panda
logo WWF- Gites Panda

Les Gîtes Panda sont donc des Gîtes de France, généralement situés à proximité de chemins de randonnée, sur un territoire de Parc Naturel Régional ou de Parc national. Toutefois,  il existe un quota de 10% de Gîtes Panda « Hors Parc Naturel» (situés sur des sites naturels bénéficiant d’un statut de protection).

Les 4 piliers fondamentaux du cahier des charges sont les suivants : la prrotection de la nature, l’éco habitat, l’écocitoyenneté et la sensibilisation de la clientèle à la protection de l’environnement.

L’initiative des propriétaires est fortement valorisée : non seulement ils sont libres de suivre leurs propres critères en plus de ceux du cahier des charges, mais on attend d’eux une démarche de progrès (appelée Projet Personnel).

Le projet est élaboré avec l’aide du Parc Naturel, il est ensuite validé et suivi, dans sa phase de mise en œuvre, par WWF-France. Le fait de mener à bien ce projet est une des conditions au renouvellement du label.

2) À l’international

Écolabel Européen :
Ce label garantit de faibles impacts environnementaux tout au long du cycle de vie du produit. L’écolabel européen a des critères pour plus de 23 catégories de produits et de services, et de nouvelles catégories
sont continuellement ajoutées.

Concrètement, un hôtel ou un camping labellisé s’engage, entre autres, à consommer moins d’eau et d’énergie, à ce qu’au moins 60% des ampoules électriques soient de basse consommation d’énergie, à utiliser des produits d’entretien labellisés par l’écolabel et à en utiliser raisonnablement, à proposer des plats locaux ou à base de produits bio, etc.

La Clef Verte
C’est un label créé au Danemark, il s’applique à la gestion environnementale pour les hébergements touristiques. Il est décerné par la Fondation pour l’Education à l’Environnement et concernait en 2008 plus de 550 établissements en Europe et en Afrique.

Parmi les critères à respecter pour obtenir ce label : la politique environnementale générale, l’éducation à l’environnement, la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets et enfin l’aménagement du terrain (pour les campings).

agence de voyages tourisme responsable
agence de voyages tourisme responsable – Human trip

Les labels « voyagiste »

Agir pour un Tourisme Responsable
Cette certification a pour vocation de permettre aux voyageurs et acteurs du tourisme de s’inscrire dans une démarche de tourisme responsable, ceci dès la conception des voyages en France et jusqu’à leur réalisation sur place.

Les engagements portent sur les aspects « tourisme responsable » liés à la prestation et le contrôle est effectué une fois par an par l’AFAQ-AFNOR. Les documents administratifs de l’entreprise sont analysés mais on prend également en compte la satisfaction des clients.

Le label peut-être retiré si trop de critères ne sont pas respectés et si les efforts de la structure semblent insuffisants.

Pour être labellisé ATR il faut, entre autres, appliquer des limites de taille des groupes, mettre en place et respecter une politique de gestion environnementale dans l’entreprise elle-même, former son personnel au respect des cultures et des populations d’accueil, au respect de l’environnement, etc.

 Agir pour le tourisme responsable
Agir pour le tourisme responsable

Association pour un Tourisme Equitable et Solidaire
Comme vous pouvez le voir, l’ATES n’est pas un label, mais je tiens à vous en parler parce que c’est l’association qui fédère les acteurs et partenaires du tourisme équitable et solidaire en France.

Outre son rôle de réseau, l’ATES a également comme but de mettre en place un système d’évaluation des pratiques et des structures.

L’association agit selon deux principes :

1)      Le tourisme doit être un outil d’aide au développement local des territoires d’accueil

2)      L’activité touristique dans son ensemble doit être gérée en partenariat étroit avec les communautés locales

Les formules de voyages et les destinations sont différentes pour chaque voyagiste membre de l’ATES, mais tous les séjours favorisent la rencontre et l’échange avec les populations.

Un label mixte, pour hôtes et voyagistes

Green Globe 21
Encore un label international du tourisme durable, cette-fois ci originaire d’Australie. Green Globe 21 est bien représenté à travers le monde : en Asie Pacifique, en Amérique Centrale, en Amérique du Nord, en Afrique et en Europe. En France, 9 hôtels sont labellisés Green Globe.

L’organisation labellise tout type d’activité touristique et s’adapte à toutes les tailles de structure. Elle signale et suit les acteurs du secteur qui entrent dans une démarche d’amélioration de la gestion environnementale et sociale de leurs activités.

Green Globe 21 assiste notamment les acteurs du tourisme qui réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre et leur consommation d’énergie, qui protègent la qualité de l’air, de l’eau et de la biodiversité, qui ont des politiques de gestion des déchets, etc.

Green lobe
Green lobe
Recherche - Image -danemark tourisme -