Accueil / Art Du Voyage / Ville / Hô Chi Minh Ville

Hô Chi Minh Ville

Hô Chi Minh Ville

Depuis 1975, Hô Chi Minh est le nom donné à la ville de Saigon. La ville située au Viêt Nam, dans le sud du pays se trouve sur la rivière de Saïgon, un affluent du Dong Nai, à 80 km de la mer de Chine, près du delta du Mékong.

Voyage à Hô Chi Minh

Située au bord du delta du Mékong et au débouché d’une région agricole fertile, Hô Chí Minh-Ville — véritable carrefour en Asie du Sud-Est — est un important centre industriel et commercial, relié par un canal au port de Cholon.

Hô Chí Minh-Ville est une métropole économique, la première ville du pays et un important port maritime, équipé d’une infrastructure moderne. Si l’on inclut la zone industrielle de Saïgon-Biên Hòa, tous les secteurs sont représentés : artisanat, industrie (papier, plastique, textile, verre, machines-outils, chimie, matériaux de construction) et services. Hô Chí Minh-Ville est desservie par d’importantes voies routières, ferroviaires et aériennes (aéroport international de Tân Son Nhất).

L’ancienne ville chinoise de Cholon, intégrée à Hô Chí Minh-Ville, se reconnaît à ses ruelles étroites, ses marchés surpeuplés et ses canaux parsemés d’échoppes. On peut visiter le jardin zoologique et botanique, dessiné en 1864, ou les jardins du palais de la Réunification, transformé en musée. La ville possède également de nombreuses pagodes, une grande mosquée (1935), un temple hindou, ainsi que sa propre université (1917).

Histoire de Ho Ch Minh ou Saïgon

Saïgon fut fondée auXXI ème siècle, à l’emplacement d’un poste de douane. Occupée par les Français en 1859, elle fut reconstruite suivant le style européen, à partir de 1880. Devenue capitale de la colonie française de Cochinchine, la ville connut alors un développement rapide. En 1954, la France accepta de se retirer d’Indochine et de reconnaître le partage du Viêt Nam en deux États : le ViêtNam-du-Nord et le ViêtNam-du-Sud, avec Saïgon pour capitale (voir guerre d’Indochine).

Dans les années 1960, la ville fut le théâtre de violents combats lors de la guerre du ViêtNam, et elle passa sous le contrôle du Viêt Nam-du-Nord à la fin de la guerre, en 1975. C’est à la faveur de la réunification du Viêt Nam, le 2 juillet 1976, que Saïgon prit le nom de Hô Chí Minh-Ville, en l’honneur de l’ancien président du ViêtNam-du-Nord.

L’histoire de Saigon, cependant, a été écrite bien avant que l’armée américaine s’en même. Il suffit de se promener dans la belle Pagode de Jade de l’empereur, construit par les Chinois en 1909, ou rechercher Saigon Central Post Office pour une architecture française grandiose.

En 1976, le Viêt Nam fut réunifié et la ville de Saïgon, l’ancienne capitale du ViêtNam-du-Sud, fut rebaptisée Hô-Chí-Minh-Ville. L’année suivante, un musée fut édifié à la mémoire du fondateur de la république du Viêt Nam, mort à Hanoï en 1969.

L’évacuation de l’ambassade américaine de Saïgon en avril 1975 (devenue Hô-Chí-Minh-Ville en juillet 1976) subsiste en tant que symbole de l’impasse diplomatique et militaire de l’engagement des forces américaines dans le conflit vietnamien. La précipitation avec laquelle les ressortissants américains ont été contraints d’évacuer le pays, à la suite de l’offensive nord-vietnamienne menée dès le 7 janvier 1975, témoigne de la débâcle et du traumatisme que ce conflit va laisser dans les consciences américaines.

Photojournaliste néerlandais, Hubert van Es est alors en reportage à Saïgon. Le 29 avril 1975, il prend plusieurs clichés de la tentative de fuite d’une foule de ressortissants américains, cherchant désespérément à embarquer dans un hélicoptère (huit places) posé sur le toit d’un bâtiment voisin de l’ambassade américaine ; une douzaine de personnes parviendra monter à bord. Ces images de Van Es sont devenues emblématiques de l’échec de l’intervention américaine au Viêt Nam.

Ho-Chi-Minh-Ville-photo-de-nuit
Ho-Chi-Minh-Ville-photo-de-nuit

Tourisme à Hô Chi Minh Ville

La ville de Hô Chi Minh est la porte d’entrée du Vietnam en raison de ses influences traditionnelles et modernes qui vivent côte à côte. Des gratte-ciel planent sur de grandes villas coloniales françaises au milieu des bars karaoké et des magasins fastueux.

A l’image des bambous supportant des paniers de part et d’autre des vendeurs de rues ou des « porteurs », vous verrez dans les rues de Ho Chi Minh-Ville un perpétuel équilibrage entre deux mondes : d’un côté des pagodes remplis d’encens classiques et de l’autre des immenses centres commerciaux et buildings. La ville est résolument tournée vers l’avenir, pourtant les habitants se réfèrent encore à Ho Chi Minh comme Saigon, un nom évocateur du passé. L’un des symboles les plus poignants de la ville est le Palais de la Réunification, où les derniers jours de la guerre du Vietnam se sont joués.

Peu de touristes vont plus loin que les districts 1 et 3, qui abrite le Palais de l’Indépendance, la cathédrale Notre-Dame et Ben Thanh Market, mais la randonnée du marché Binh Tay Cho Lon (Chinatown) est à découvrir aussi. Pour un contraste total promenez vous dans Phu My Hung, aussi connu sous le nom de Saigon Sud, où de larges rues ornées d’espaces verts semblent avoir été transplanté de Californie.Ailleurs, les trottoirs grouillent de vendeurs ambulants, de barbiers et de dentistes.

Recherche - Image -Saigon - ville de californie - tokyo carte du monde - californie ville - ho chi minh - ville californie - ville de californie usa - plan ho Chi Minh - les principales villes de la californie - la ville de californie - ho chi minh ville carte vietnam - ho chi minh plan de la ville - photo de la ville de california -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *