Copán

copancopancopancopancopancopan

Site précolombien, Copan se trouve dans le nord-ouest du Honduras, près de la frontière guatémaltèque. L’une des quatre plus importantes cités-États de la civilisation maya classique, Copán – dont le nom maya, Xukpi, signifie «ville des oiseaux» – connut son apogée au VIIIe siècle, époque de construction des principaux monuments de l’acropole: temples, cours, escaliers, décorés de nombreuses inscriptions et de sculptures. L’astronomie joua un rôle primordial dans les croyances des Mayas de Copán.

Le site archéologique de Copan, étudié depuis 1841, est l’un des plus riches de la culture maya; et la période à laquelle cette civilisation, essentiellement urbaine, s’y est épanouie, coïncide avec la période dite «classique» des cultures centre-américaines, entre 400 et 800. En 1994, ont été mises au jour plusieurs tombes de souverains de Copán; les fresques et les sculptures en ronde-bosse de ces sépultures ont permis aux archéologues de retracer la liste des seize monarques qui se sont succédé à la tête de cette cité-État maya, depuis le fondateur de la dynastie, vers 400, Yax Kuk Mo – dont le nom maya signifie «Bleu Quetzal Ara» – jusqu’à Yax Pak («Nouveau Soleil»), dernier roi de Copán (v. 800), dont le règne coïncida avec le début de l’effondrement de l’empire maya.

Le site Maya de Copan – Images

Copán
Image et Photo de Copán
Voyage dans le monde

Photo des ruines du site maya de Copan

Ruines de Copan
Ruines de Copan
Recherche - Image -honduras -